Participants : Georges et Fabienne

Qui êtes-vous ?
Je suis un homme de nature, qui aime rire, blaguer et surtout qui prête attention à l'autre. Je suis débrouillard, le bricolage et la créativité me connaissent. J'ai rejoint le réseau des éco-ambassadeurs dès le début, en 2007. Ma passion : le jardinage et les balades dans la nature. Je trouve que nous avons beaucoup de chance à Jette d'avoir des magnifiques bois et espaces vert. Les arbres sont nos poumons. La nature c'est toute ma vie. Le respect est essentiel à mes yeux. Par exemple, si je vois une canette ou un papier qui traine en rue, je vais la ramasser et la jeter dans une poubelle.

Pourquoi participez-vous au projet ?
Pour apprendre, pour partager l'expérience avec d’autres personnes et découvrir des trucs et astuces. J'aimerais participer à des ateliers pour faire le plus de choses possibles par moi-même, comme par exemple les cosmétiques, des recettes anti-gaspillage,... Le manger sain est important et j'ai encore beaucoup de chose à découvrir. Par exemple, lors de la soirée d'information au projet, qui a eu lieu le 23 mars, j'ai gouté une sauce au yaourt que j'ai hâte de tester à la maison. Par la suite, je vais pouvoir transmettre ce que j'aurai découvert à d’autres personnes.

Quels gestes adoptez-vous déjà?
Lors d'un atelier avec les éco-ambassadeurs, nous avions dégusté des insectes. Depuis, j'ai gardé cette habitude et j'en consomme de temps en temps. Cette année, je vais tester une nouvelle expérience : j'ai acheté une petite serre que je vais mettre sur ma cour, pour y planter de la ciboulette, du fenouil ou encore de la mâche. Je préfère lire des magasines plutôt que de regarder la télé ou être sur l'ordinateur. Je vais chaque semaine au marché durable Jette Met, qui a lieu tous les mercredis après-midi à la place Cardinal Mercier. Je me suis aussi récemment inscrit à la Ruche qui dit oui de Jette. Un autre projet que je vais démarrer cette année : nettoyer une fois par mois avec des voisins mon quartier.

Avez-vous des craintes ?
Oui. J'ai peur que si nous ne faisons rien, le changement climatique va s'accentuer. Le CO2, l'ozone, la pollution : nous sommes affectés mais les animaux en souffrent aussi énormément. Par exemple, lorsque je suis allé au Canada, j'ai pu constater que certaines espèces étaient en voie de disparition.
Je vois chaque année les saisons qui changent, avec par exemple les bourgeons qui arrivent de plus en plus tôt. Tout cela me fait très peur. Nous devons tous nous respecter, mais aussi respecter la nature et notre planète. C'est pour cela que je veux m'engager et transmettre aux autres.

Actualité/Actualiteit

Atelier Pain / Broodbak atelier